« Le bonheur est possible.
 Il vaut mieux aller à sa rencontre qu’en écouter le récit. » 
Christophe André

Accompagnement vers une vie épanouissante

Formée aux outils de la psychologie positive, Flore Judet vous accompagne à travers des ateliers à trouver les sources de votre épanouissement et à les mettre en oeuvre dans votre vie quotidienne.

Ateliers "Choisir la joie"

6 journées en Auvergne en 2022-2023

Séjours de développement personnel

2 séjours en 2023


L’association Les 100% positives
propose des ateliers et des séjours en France pour les femmes qui désirent se ressourcer, se reposer, redéfinir leurs projets et (re)trouver la joie.
Lors d’une journée ou de plusieurs jours, accompagnées de coachs, de professionnels, d’art-thérapeutes, chacune pourra bénéficier d’ outils concrets et  vivre des expériences nouvelles pour avancer dans sa vie et se sentir plus unifiée.

Photo Flore Judet Les 100 pour 100 ositives

Flore Judet

Qui suis-je ?

Après 20 années de parcours professionnel dans le secteur social comme éducatrice spécialisée puis chef de service et professeure des écoles suppléante, j’ai découvert, il y a 3 ans la psychologie positive.
Comme une révélation à ce que j’attendais depuis toutes ces années, j’ai trouvé dans ces études du comportement humain, les ressources et les moyens nécessaires pour mieux accompagner et aider les personnes à vivre plus heureuses et sortir des impasses du mal-être ou de l’insatisfaction.
J’ai créé en 2020 l’association les 100% positives et ai initié en juillet 2020 des séjours de développement personnel sur le thème de la gratitude et de la joie.
Aujourd’hui me voilà organisatrice, animatrice d’ateliers et éducatrice au bonheur ! 😀

Les recherches sur le bonheur

« Il existe une psychologie des profondeurs, qu’attendons-nous pour faire face à une psychologie des hauteurs qui tiendrait compte de la quête du plaisir, de la volonté et du sens? » Viktor Franki, psychiatre.

La psychologie positive se positionne comme l’étude scientifique des aspects positifs de la vie, se focalisant sur ce qui fonctionne, ce qui va bien et les potentiels d’un individu, d’un groupe ou d’une institution. La psychologie positive vient en complément de la psychologie et ne se contente plus de guérir, de soigner, d’apaiser, de comprendre et de prévoir les comportements humains, elle vise à développer les capacités de chacun pour se construire une vie plus heureuse.

Lors du 107è congrès annuel de l’Association américaine de psychologie en octobre 1998 à Washington, le président de l’institution Martin Seligman annonce la naissance d’une nouvelle science des forces humaines qu’il nomme « la psychologie positive ». Il interpelle ses confrères sur la nécessité de faire des recherches sur l’épanouissement individuel et collectif.

Les recherches portent sur :

  • l’aptitude à jouir de la vie
  • la capacité à relever des défis
  • le sentiment de bien-être émotionnel
  • le sentiment de bien-être spirituel
  • l’importance de la culture, de l’équité, de la justice sociale, des interactions et de la dignité personnelle

Les recherches sont encore en cours et se développent partout dans le monde.

cette recherche du bonheur est nombriliste ou égocentrique, elle prouve dans ses résultats l’importance de renforcer les liens sociaux et les engagements pour vivre plus heureux.
Le bonheur est à la fois une disposition personnelle à regarder le beau, le bon, le bien dans son quotidien et une intelligence relationnelle à développer sur un plan collectif pour renforcer les liens interpersonnels.

Une question ? Vous souhaitez connaître les prochaines propositions ?

Vous pouvez me contacter :

flore@les100pour100positives.fr 

 ou au 06 81 32 19 55

LAISSEZ VOTRE CONTACT